Via Pondy 31# No names

Une photo dans un journal, je la trouve rayonnante, elle est féminine et divine, je n’ai pas retenu son nom, je trace les contours de son visage avec mon stylo. Anonyme elle est griffonnée dans mon cahier à des milliers de kilomètres de chez elle. Son sourire illumine mon cahier…

Via Pondy 28# la liberté

Il y a une forme de liberté dans cette image prise sur le vif. Les chevaux sur la plage qui vont librement entre les pêcheurs, les enfants et les joueurs de ballon. Il y a toute une simplicité entre ces êtres qui se frôlent sur le sable au bord de l’océan.

Via Pondy 27# Bord de routes

Les journaux se posent devant sa hutte, son sari coloré s’envole avec l’appel d’air des gros camions du bord de route. Les fourneaux sont éteints dans sa hutte, son mari a volé dans les airs face à un camion coloré Son corps désarticulé est retombé sur la butte en bord de route.

Via Pondy 22#le sens de la vague

Les pêcheurs sont sortis depuis longtemps, ils ont même déjà vendu leur poisson. De nouvelles embarcations font leur apparition cette année, des kayaks glissent sur les vagues, les pêcheurs assoupis guettent d’un œil entrouvert, le sourire aux lèvres. Certes ils ne savent pas nager mais ils connaissent l’océan et ses dangers. Ces hommes-là, les étrangers … Lire la suite Via Pondy 22#le sens de la vague

Via Pondy 18# Pêche en équilibre

Pêcheurs débrouillards, l’équilibre dans leur vie est leur devise au quotidien. De l’eau jusqu’à mis cuisse avec un filet de fortune ou en équilibre sur un bout de bois, ici même les pêcheurs ne savent pas nager. Les techniques de pêches sont acquises, c’est le matériel qui manquent. Des grands sacs plastiques percés servent de … Lire la suite Via Pondy 18# Pêche en équilibre

Via Pondy #16 Bords de route

Hommes, femmes, enfants, vaches et machines se partagent le bord de route de manière chaotique. Les vaches restent prioritaires et ont la capacité de dévier la circulation malgré les klaxons assourdissants. Les hommes quelques soient leur taille et leur âge ne sont pas prioritaires et n’ont aucune capacité à dévier leur destin.

Via Pondy 14# à l’ombre des cocotiers

A l’ombre des cocotiers on peut discrètement se baigner dans la réserve d’eau à l’écart du centre. Le thé y est « fort comme la mort. » Les murs sont gris, la couleur n’est que superflue sur les murs. Les cocotiers sont une question de survie, ils permettent l’achat de riz. Depuis les fenêtres des maisons voisines … Lire la suite Via Pondy 14# à l’ombre des cocotiers

Via Pondy #13 Musée et réalité

Dans un musée on retrouve les symboles d’un passé, d’une histoire, et surtout d’une identité. Les jarres côtoient les chaises à porteurs et les vieilles armes. Traces d’un passé révolu, des vieux papiers, des photos jaunies nous racontent. on déambule de salles en salles, on passe à travers l’histoire, ses personnages et ses symboles. Après … Lire la suite Via Pondy #13 Musée et réalité

Via Pondy #9 les petits papiers

J’adore les papiers, les carnets, les feuilles d’aquarelle. L’allée verdoyante qui mène aux portes bleues des différents ateliers de la fabrique est déjà un enchantement. Il m’est arrivé d’y voir des singes se promener. Mais ma préférence va aux grandes feuilles colorées qui sèchent face à des immenses souffleries. Le rendez-vous est pris pour la … Lire la suite Via Pondy #9 les petits papiers

Via Pondy #8 Aayi

Lundi, les uniformes descendent la rue vers Bharathi park. Les tresses bien serrées, les cartables au dos, deux par deux, les filles sourient aux photographes. Les noms écrits en tamoul et en anglais sur des petites étiquettes accrochées au cartable. Son cartable est rose, elle s’appelle Aayi, elle me sourit, des rubans blancs accrochés à … Lire la suite Via Pondy #8 Aayi

Via Pondy #5 Temples

A chaque quartier des temples apparaissent, quelques fois isolés au milieu de la poussière, ou d’un champ. Plus ou moins grands, ils s’adressent aux différentes divinités hindoues. L’Inde guerrière, porteuse de tradition de démons et de divinités s’étalent aux bords des routes. On reconnait certains, mais les multiples avatars et leurs dérivés restent pour la … Lire la suite Via Pondy #5 Temples

Via Pondy # 3 sélectifs

Nos regards s’émerveillent de toutes ces différences, on emmagasine de la poussière, des paysages, des tas d’images. Nos regards sont sélectifs et cherchent la différence. On ne voit pas la ressemblance. Ces immeubles qui poussent comme des champignons en fond d’horizon, toujours plus moderne, toujours plus bétonnés. Regards sélectifs, on s’arrête sur l’homme et sa … Lire la suite Via Pondy # 3 sélectifs

Via Pondy 2019# 1

Carnets de routes, Via Pondy 2019. Je reste une étrangère de passage, des images pleins les yeux je croque rapidement quelques traits, une atmosphère, des impressions et des sensations indiennes. Plusieurs petits carnets vont m’accompagner avec crayons et feutres aquarellables, ma petite boite d’aquarelle et quelques pinceaux. Au milieu des secousses, des arrêts brusques des … Lire la suite Via Pondy 2019# 1

Sacs de mots: 12#Neige, isolement et abondance.

C’est le silence qui m’a fait ouvrir les yeux. Ce bruit sourd de l’hiver qui donne une douceur particulière à l’hiver. La neige est enfin tombée. Au fin fond de la colline, les murs sont cachés sous les flocons, isolés, loin du regard des autres. Les papiers et ficelles cadeaux brulent bien. Posés sur la … Lire la suite Sacs de mots: 12#Neige, isolement et abondance.

Sacs de mots: 8# chocolat chaud et cannelle

Les sens gelés par le froid, les doigts engourdis, je me réfugie au coin de la cheminée. La peau du lait tremble comme moi. Le lait et moi nous frémissons.  Sucre vanillé, poudre de chocolat, moustache de crème.  L’odeur de l’orange et de la cannelle embaume la pièce. Le bol entre les mains je me … Lire la suite Sacs de mots: 8# chocolat chaud et cannelle

Sacs de mots: 7# féérie de consommation publicitaire…

J’ai posé sur le canapé tout un tas de prospectus. J’ai vidé ma boite aux lettres de toutes ces revendications commerciales. Quelle féérie au fil des pages. Ma vie va surement être meilleure… Boire, manger, décorer, acheter, acheter…. Un nouveau sapin, de nouvelles décorations, une nouvelle nappe, des dessous d’assiettes, des étoiles, et des cadeaux, … Lire la suite Sacs de mots: 7# féérie de consommation publicitaire…

Sacs de mots: 6# l’ange et la crèche

Dans mon sapin il y a une silhouette blanche et dorée qui flotte dans les branches. Tous ces petits êtres qui sont mis sur le joli papier crèche. J’ai ramassé la mousse dans mon jardin, entre deux pierres elle m’attendait, légèrement boursouflée elle était parfaite. Quelques pierres, un petit pont, quelques maisons, et le chemin … Lire la suite Sacs de mots: 6# l’ange et la crèche

Sacs de mots: 5# Boules de Noël et guirlandes lumineuses

Dans l’intimité du salon la gaieté s’est immiscée, des guirlandes clignotent. Des couleurs alternent leurs lumières. Les reflets brillent dans nos yeux, la féerie se diffuse avec un esprit de Noël.   Les boules s’accrochent aux branches. L’une d’elle roule et fait le bonheur du chat. Mon reflet déformé m’apparaît dans une des boules de Noel. … Lire la suite Sacs de mots: 5# Boules de Noël et guirlandes lumineuses

Sac de mots de Noël: 3#L’étoile et son reflet

La nuit est tombée sur ma fenêtre. Au loin la lune, son reflet sur la mer éclaire ma nuit. J’ai posé une étoile  pour éviter que la nuit me pénètre.  Le froid se maintient et agite les  couleurs du ciel dans un lambeau moiré. Il va falloir éclairer ma vie de jolis reflets, de jolis … Lire la suite Sac de mots de Noël: 3#L’étoile et son reflet

Sac de mots de Noël: 2# Calendrier de l’avant solitude

C’est comme si décembre n’avait que 24 jours. 24 jours de préparation avant l’abondance de solitude. « Tu comprends cette année on a réservé un chalet…C’était programmé. Et puis on ne peut pas t’emmener dans la voiture entre les cadeaux, le chien et les enfants il n’y a pas de place. Tu comprends hein ? Et de … Lire la suite Sac de mots de Noël: 2# Calendrier de l’avant solitude

Sacs de mots de Noël ou sentir le sapin

1*Décembre en hiver Il faut bien la finir cette année, aller jusqu’au 12 ! On a coupé puis rangé le bois. Maintenant on attend, l’heure d’hiver qui raccourcit la lumière du jour, et épaissit les couches de pull. On se frotte les mains de contentement, on va bientôt pouvoir passer à autre chose. On attend que … Lire la suite Sacs de mots de Noël ou sentir le sapin

Rêve marocain: 31#Mes yeux pour pleurer

Une pause dans un café pour touristes français attire les petits vendeurs de rue. Un vieil homme s’approche de nous et présente des bracelets qu’il porte au poignet. L’origine berbère des bracelets est mise en avant comme un argument de vente incontournable. Face à nos moues hésitantes il sort l’arme fatale. Lui, le petit vendeur … Lire la suite Rêve marocain: 31#Mes yeux pour pleurer

Rêve marocain: 28# une soupe à l’orange

L’orange est partout au Maroc, dans les noms des restaurants, des ryad, dans les assiettes, dans les verres, dans les couleurs des tissus, des épices. Il y a une multitude de variété d’oranges, avec la chair plus ou moins ferme, avec un petit nombril à son extrémité, plus ou moins sensible à la chute. De … Lire la suite Rêve marocain: 28# une soupe à l’orange

Rêve marocain: 27#une vie épicée

Dans le souk aux épices des piles colorées nous attendent. Certaines sont couvertes d’une fine poussière, d’autres imitent les épices avec un carton  colorée pour les photos de touristes… et puis il y a les plus petits, dans un coin du souk qui ne vous aborde que lorsque vous vous arrêtez devant ses paniers, envoutées … Lire la suite Rêve marocain: 27#une vie épicée

Rêve marocain: 26# La rentrée, le nez dans les cahiers

Aout C’est la période des vacances, la seule librairie que je repère sur ma route est fermée. Dépitée je demande aux alentours. On m’emmène alors dans un lieu qui est plus une papeterie qu’une librairie. On y prépare les listes scolaires, les cahiers de texte, les crayons de couleur. Je m’arrête sur un agenda. Du … Lire la suite Rêve marocain: 26# La rentrée, le nez dans les cahiers

Rêve marocain: 25# vous enverrez bien une carte postale?

A l’heure des SMS cela apparait comme surprenant, hors du temps. Il faut d’abord trouver LA carte postale, celle d’un passé révolu que l’on va soigneusement garder, des clichés N&B de la maison de la photographie. Il y a d’autres plus exotiques, les babouches, les lieux incontournables, les vues d’ensemble. J’ai choisi les plus belles … Lire la suite Rêve marocain: 25# vous enverrez bien une carte postale?

Rêve Marocain: 24# le Maroc des photographes

Il faut traverser la rue des tanneurs pour atteindre la maison de la photo. En face de cavernes d’Alibaba un petit encart nous indique que nous sommes arrivées devant la maison de la photo de Marrakech. 40 dirhams, le billet est valable toute la journée. Derrière de voluptueux rideau aubergine nous voilà dans la lumière … Lire la suite Rêve Marocain: 24# le Maroc des photographes

Rêve marocain: 22#Pays de rebelles

Au détour d’une conversation j’entends : « Ils en étaient les rois ces berbères, on est venu chez eux et maintenant regarde, ils sont devenus comme des mendiants ». Que reste-t-il de ce royaume berbère ? Un musée, une histoire, une culture, une écriture, un alphabet, quelques noms. Pourtant les imazighen sont des hommes libres, des rebelles qui maintiennent … Lire la suite Rêve marocain: 22#Pays de rebelles

Rêve marocain:21# La Koutoubia veille

Elle est là, au fond du marché. Elle surplombe la médina et nous sert de repère pour se diriger entre les ruelles étroites. Sur les grandes belles avenues du centre ville, depuis la place Jenna el Fna elle guette. Elle veille sur nous la vieille. Vieille de plusieurs centaines d’année elle est désormais l’emblème d’une … Lire la suite Rêve marocain:21# La Koutoubia veille

Rêve marocain: 20#L’or des femmes

On rentre dans une ambiance feutrée de femmes. Les vapeurs de la pièce nous enivrent rapidement, étouffant les mouvements de l’extérieur dans la chaleur. Les corps dénudés s’oublient sur la pierre, l’esprit s’évapore. Gommage, massage les femmes entre elles rient même sans parler la même langue. On se love sur la pierre avec l’impression qu’elle … Lire la suite Rêve marocain: 20#L’or des femmes