Poème à l’encre: Eclipse

Eclipse inquiète,

Objets soudain vêtus de noirs

Œil devenu  blanc,

Le Sourcil blanchi

Se fronce.

C’est la mort des couleurs

Celles d’un soir,

Fin des lettres qui dansent

Des livres qui se meurent

Des lèvres qui se meuvent

Eclipse lunaire

Invisible aux yeux

Blanc d’éclipse

J’en suis aveuglée

J’en suis troublée

Eclipse d’un soir

Eclipse d’une année

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s