Poème à l’encre: Ruisseau de larmes

j’ai vu le ruisseau violent

hurler son amertume,

charrier son lit de grisaille,

pleurer comme un torrent…

 

j’ai vu toute sa douleur

qui le fait frémir ,

qui me fait blêmir,

sur toutes ses rives, en pleur.

 

Rives droites et  gauches

Sont désormais closes…

Pour le faire taire,

le ruisseau est sous des pierres.

 

Toute son eau ruisselante

murée, eau humiliée

pour un projet immobilier.

Ecoute le murmure …

 

Le ruisseau blessé

D’être pris pour un canal cloisonné,

Ou pire encore, une simple gouttière…

Il pleure sa liberté.

 

Regarde couler ses larmes.

Une dernière fois sous les gravas, agile

entre le béton et l’argile,

Son instinct de survie frétille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Poème à l’encre: Ruisseau de larmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s