Poème à l’encre: Un amour se meurt

L’amour tourne,

ces lèvres chétives

oublient d’aimer,

de désirer !

 

L’amour s’émousse

délaissé sur une rive

il s’est fané,

il s’est brisé !

 

L’amour tousse.

Figure maladive,

Face à face craquelé,

Fissure d’aimer.

 

L’amour s’émousse.

L’élan s’est brisé

la nuque, sur le passé…

Tout à recommencer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s