Poème à l’encre: petite bulle

immobile

ce petit corps creuse

sa place dans la bulle

maternelle et soyeuse

 

Immobile,

corps de femme

se serre dans les bras

d’un futur papa…

 

Immobile,

corps d’homme

enlace dans ses bras

la bulle féminine!

 

immobiles,

deux corps se lovent

dans ces bras

juste là…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s