Poème à l’encre: A mon fantôme

Cette ombre que tu jettes,

sur mes pensées,

ce visage translucide

que j’imagine…

Alors dans toute idée,

ces mots tracés

pour ta présence voilée…

 

Fantôme au pas feutré

Qui loge là où çà tape.

Sous la poitrine,

 

Prisonnière du fantôme,

de mes passions,

Pure déraison !

Mon fantôme fait

Fusionner mon squelette,

Passé, passé volupté

Rêve passion faut que je m’arrête

 

Fantôme floutté,

Perdre la raison,

A cause de la passion.

 

Vouée délibérément à un fantôme,

Mon mystère à tout jamais,

Je te reste prisonnière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s