HISTOIRES INDIENNES: Le bruit de l’océan

Ce grondement sourd, qui inquiète, qui rassure. Un long bourdonnement comme pour rappeler le coté éphémère de la terre. Ce bruit sourd est comme une menace permanente. Le tsunami l’avait déjà rappelé. Les mémoires s’en souviennent encore. Le grondement était plus sourd, plus menaçant. Il avait tout  balayé sur son passage ; Les pêcheurs avaient tout perdu. Leur outil de travail, leur barque, mais aussi leurs maisons de pailles.

L’océan a tout nettoyé, tout ravagé, il a fait place nette pour tout recommencer à nouveau pour ceux qui le peuvent.

Les esprits n’ont pas oublié, et ils se rappellent encore de la peur de voir cette vague arriver. Ils ont eu pourtant un signe avant coureur, un grondement plus profond qui laisse à penser que c’était étrange…Quand la vague a déferlé ils ont compris que le bruit de l’océan n’était pas le même !

Il avait de la chance, ce jour là il avait livré du poisson à un restaurant plus à l’intérieur des terres. La vague n’avait pas balayé jusque là. Sa barque était perdue, son abri aussi…Il lui restait juste sa vie.

Juste une vie à reconstruire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s