HISTOIRES INDIENNES : les silhouettes

C’est là bas, tout en haut des rochers qu’il y a des silhouettes.

Des silhouettes quasi humaines, mais qui semblent beaucoup plus agiles. Les hommes ont du mal à se hisser en haut des rochers. Alors les hommes sont à quatre pattes, perdant toute dignité. L’ascension est difficile, le terrain glisse sous leurs jolies chaussures.

Du haut des arbres et des toits du temple, les silhouettes se moquent.

Les hommes sont à genoux devant les singes. Ces derniers aiment se moquer des touristes, essayer leurs lunettes, manger leur sandwich ou leur chapeau. Les singes baissent les yeux vers les pierres et leurs ombres, en dessous, juste en dessous des arbres sur lesquels ils se hissent.

Les hommes lèvent les yeux vers le ciel dans lequel évoluent les silhouettes. Les appareils photo sont là pour ces silhouettes stars. Admirées, photographiées les silhouettes posent et singent les hommes en bas des rochers.

Publicités

Une réflexion sur “HISTOIRES INDIENNES : les silhouettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s