chacun son couvercle!

Trouver pour se recomposer?

Dans ma vaisselle il n’y a pas deux possibilités en théorie. Le plat en faïence ciselé jaune pâle va avec la coupelle ciselée à l’identique.

Même couleur, même reflet, même bain.

Comme certains êtres humains…

Certains sont faits pour être ensemble, c’est indéniable.

Le jour où la coupelle s’est brisée, j’ai hésité à me débarrasser de la coupelle dépareillée.

Aucune possibilité de retrouver la même coupelle, sauf chez un antiquaire peut être…mais dans l’éventualité de l’objet complémentaire. Le vécu des années  les a sûrement dépareillé…Seul resterait un semblant d’apparence lié à l’année de naissance. Un semblant d’appartenance commune, mais finalement rien ne dit qu’il pourrait continuer la route ensemble.

Comme certains êtres humains.

Alors mon plat a vécu une longue année de célibat.

 Quelque fois on le sortait, quelque fois on le cognait, et ils restaient étonnés de ne l’avoir pas brisé. Pièce esseulée d’un ensemble qui n’est plus. Séparés, décomposés, veuvage.

Comme certains êtres humains!

Le temps où il pavanait fièrement sur nos tables est révolu. Il est seul au fond du placard sous un tas de nouveauté qui l’écrase.

Mais le temps fait son œuvre et amène des fois des rencontres improbables.

Comme certains êtres humains…

Parmi les nouveautés il y a une jolie théière jaune pâle. Elle n’est pas du tout dans la même catégorie. Elle ne sort pas aux mêmes heures, elle aime l’eau, le thé, les fleurs.

Mon plat aime les petits gâteaux, les entrées joliment disposés…

Et puis on ne sait pourquoi un jour ils sont sortis à la même heure. Lui oublié avec quelques biscuits à l’heure du thé, improbable.

Elle trop jeune, lui trop désespéré, célibataire, dépareillé et endurci.

Comme certains êtres humains …

La théière a été déposée sur le plat par une main innocente. Le petit plat retrouve soudain une jeunesse, retrouve des couleurs même si son jaune a lui est un peu plus suranné.

Comme quelques êtres humains.

Les rencontres improbables peuvent nous amener à changer et à retrouver une nouvelle vie une nouvelle complémentarité. La couleur de peau est différente, l’âge aussi. Mais ils vont si bien ensemble.

Alors ce que les autres peuvent penser ils s’en foutent. Différence d’âge, de couleur de peau, d’origine. Ils se plaisent au quotidien, ils forment un nouvel ensemble, une nouvelle recomposition.

Comme quelques êtres humains!

 

Publicités

4 réflexions sur “chacun son couvercle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s