CARRE DE CHOCOLAT

Il riait à gorge déployée et disait haut et fort à qui voulait l’entendre,  la bouche encore dégoulinante de chocolat :

« Quand on n’a pas le choc au lit on prend du chocolat. »

Alors je me suis demandée quel chocolat pouvait être suffisant pour compenser le fait d’aimer…

Aimer comme un carré de chocolat noir pur ! C’est alors un sentiment dur qui claque, qui craque, un amour fort et amer, puissant, lisse sans imperfection, sans mélange, sans chimie….que du naturel !

On reste avec en arrière goût une certaine amertume, un carré suffit, mais on reste quelque fois avec le regret d’en avoir abusé, ou le manque…Trop amer…trop pur…

Cette comparaison pourrait coller, un carré d’amour amer…

100% chocolat, cacao bio, 100% ocytocine, celui qui te donne l’adrénaline et en même temps te réconforte par sa douceur.

On peut faire des écarts, toucher l’imperfection avec des moins purs, des moins lisses… mais on est vite écoeuré et l’amertume vient à manquer. Pas de regrets…

Rester là au petit jour dans l’humilité de l’aube avec le papier froissé, des traces de cassure encore fraîches, des miettes de moi…A la commissure des lèvres tremblantes, sa pureté me fait encore saigner. On dirait du sang, tellement il est pur, tellement il est noir, tellement ambré, tellement aimé… subtile amertume qui me plonge maintenant dans mes émotions couleurs bitumes. Son odeur suave et chocolatée devient caoutchoutée, mes rêves s’enfoncent, je me suis trop défoncée, carrés après carrés. Une ligne puis une autre, cassée délicatement, entendre le craquement…Se jurer que c’est la dernière… Addict ? Encore un carré, juste un pour ne pas oublier combien on a aimé, combien l’amour est amer tout en étant le plus pur. Au quotidien c’est une addiction qu’il faut gérer avec des hauts et des bas : Cassant, écoeurant puis de nouveau craquant, délicat et sans fioriture…On se laisse tenter par l’emballage et ses promesses…

Quand il ne reste que du papier froissé, quand il ne reste que quelques lettres d’un amour passé, un emballage d’amour par les mots…

Allez là on prend encore un peu de chocolat,…histoire de penser encore un peu à l’autre avec l’amertume de la vie. Encore un choc de vie…

Je décortique le papier doré délicatement comme un homme pourrait ôter les parures dorées autour du cou de l’être aimé. Poser ses lèvres sur la peau lisse et dénudée comme sur un carré de chocolat pur. Sentir les effluves, les promesses, puis la morsure, le craquement et cette larme qui peut accompagner la goutte de sang noir comme la noirceur de l’amour.

Après tout on peut ne pas aimer le chocolat quel qu’il soit, on peut avoir peur d’aimer qui que ce soit…. Avoir peur d’aimer, arrêter toute addiction par peur d’être trop dépendant, peur de trop aimer, trop s’enivrer. Tout arrêter car trop de chocolat nuit à la santé même si il est pur, ne jamais en abuser. Est-ce pareil avec l’amour ?

Tout arrêter en prévention, ne pas tomber dans l’excès qui fragilise notre santé, brouille notre esprit, et nous fait trembler corps et âme….

Allez encore un carreau, juste un pour sentir la douceur encore un peu sous mes yeux mi-clos…Dernier morceau d’une partition sans choc ni chocolat, … 12 mois, 12 carrés, 12 morceaux de moi que tu as découpé comme des carrés de chocolat noir. Il ne reste que des miettes humaines au milieu des papiers froissés.

Chocolat noir et amer, choc de vie et amour l’un ne remplace pas l’autre mais ils se ressemblent assez finalement. Alors face à mes papiers froissés, j’ai modifié le petit proverbe entendu la veille, « chocolat pour ceux qui ont des chocs de vie. »

Peut-on en abuser pour compenser la perte de l’être aimé?

Publicités

2 réflexions sur “CARRE DE CHOCOLAT

  1. se délecter de chocolat noir ou de l’autre, c’est expérimenter le plaisir, par les sens et il y a un grand nombre de moyens pour y parvenir, à différents niveau bien sûr.
    C’est l’excès du produit consommé qui peut nuire au corps, pas l’excès de plaisir. En revanche, aimer c’est une toute autre chose.
    Merci pour ce joli billet !
    ar

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s