POEME A L ENCRE: les enfants du quartier

une trottinette,

 des sucettes ,

quelques branches d’arbre,

des courses et des cascades

 

un vélo,

quelques gros mots,

des roulades sur le dos,

du cacao!

 

un ballon,

des bulles de savon,

des ronds ,

des chansons …

 

des égratignures,

de la confiture,

de belles postures

dans de belles voitures

 

nous voilà grands,

adieu les enfants.

Ce n’est que le commencement

des emmerdements…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s