POEME A L ENCRE: des nouvelles

un nom particulier

qui soudain apparaît

 

je ne t’oublierai pas

je n’ai pas le choix

je peux me défaire de toi

lentement, doucement

je te laisserai partir

 

un nom apparait

celui de l’être aimé

 

on ne peut l’effacer

il fait parti de soi

on ne peut en changer

violemment

les vieux amants

 

un nom apparait

 que j’aurai aimé

pouvoir  porter ;

pouvoir enfanter

et transmettre pour toi

 

maintenant

 quelques nouvelles

de temps en temps

qui me donnent  encore des ailes

je crois que je t’aime

encore maintenant

quand ton nom apparaît

tu restes en moi

à tout jamais…

Publicités

Une réflexion sur “POEME A L ENCRE: des nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s