POEME A L ENCRE: nos manques

il me manque celui qui était là

assis à coté de moi

il me manque celui qui m’a tant de fois écouté

il me manque celui qui faisait que je n’étais plus seule

en face des vieux bateaux

il me manque celui qui m’a fait pleurer

il me manque celui que j’ai consolé

il me manque celui qui me serrait dans se bras

pour me réconforter

il me manque celui que je faisais rire dans ses colères

il me manque celui dont j’ai tenu la main

dans les plus tristes chemins

il me manque celui qui me bouleverse

en pleine averse

il me manque celui que j’aime…

c’est là toute l’origine de ma peine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s