POEME A L’ENCRE: Spleen

 

Elle s’est roulée en boule,

Serrant ses cuisses

Contre sa poitrine..

Elle a fermé ses pensées

Clos sa bouche

Et reste prostrée…

 

Elle s’est roulée en boule,

Creuse son désespoir

Le plus triste, le plus noir.

Elle a fermé ses pensées

Oublié l’autre monde

Elle a roulé…

 

 

Elle s’est roulée en boule,

Ses genoux touchent sa tête

Toute bouillonnante

Elle a fermé ses pensées

Sa tête s’est craquelée

Les genoux y sont rentrés

 

S’isolant dans le rien…

Une petite boule

Roule seule son spleen

Ce soir : idée noire….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s