POEME A L ENCRE: Comme un aimant

ma main s’est posée dans mon cou

j’ai senti mon cœur battre

juste en pensant à lui

j’ai senti mon souffle court

 

je te découvre au milieu de la foule

je sens que mon regard se déroute

juste vers lui

plus personne autour

 

mon âme appelle la tienne

je parle avec mes sens

je danse pour t’attirer

pour me rapprocher

 

je tourne prés de mon centre

je m’approche et virevolte

comme un aimant

je me dirige vers lui

 

je m’accroche lentement

et je te souris

tes yeux comme des aimants

s’accrochent aux miens

 

serrés l’un contre l’autre

nous dansons sans nous détacher

comme des amants

dans une dernière caresse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s