Manipulateur de coeurs

Ta main dans mon cou me donne des frissons. J’ai l’impression d’être ta chose, ton objet que tu tiens au creux de ta main si chaude. De larges effluves de sentiments se diffusent dans tous les sens, aussi bien vers le cerveau qui envoie des couleurs à mes yeux, qu’au niveau de mon cœur qui s’accélère, et même mes terminaisons nerveuses se mettent à frémir.

Comme un moineau que tu aurais ramassé je me sens si frêle, si fragile. Mon cœur ne s’est mis à rebattre que par la chaleur de tes mains si douces. Ton souffle qui me demande si « ça va ? » me chavire complètement. Mes jambes en coton ne me portent plus, l’oiseau ne veut plus s’envoler.

Ta main dans mon cou met mon corps en fusion. J’ai l’impression de ne plus commander mes sensations, je suis une boule de coton. Comme une vague de sentiment qui m’étreint et me serre le cœur. Mes oreilles bourdonnent, mon cœur se rythme sur tes paroles, ton rire, ta tendresse.

Comme un moineau abandonné je m’accroche à cette main qui m’accompagne mais je me creuse au milieu de ta paume une place trop douillette. Ton souffle me repose, ta main s’éloigne de mon cou, un courant d’air frais me fait frissonner.

Ta main n’est plus dans mon cou, mon corps endolori, mon esprit affolé. Comment vivre sans cette main si chaude qui me guide, me protège. Je n’ai plus ton souffle pour respirer, ton rire pour me rassurer. Le rythme de mon cœur est irrégulier.

Comme un moineau abandonné il va falloir retrouver ma route, grandir, m’éloigner, me jeter dans la vie sans filet, sans ta main pour me recueillir. Mon cœur va devoir se réguler, trouver son rythme…Mais à chaque fois que je t’approche, à chaque fois que je te tourne autour, mon cœur se remet à courir.

Tes mains sont parties recueillir d’autres moineaux. Tu aimes bien être le sauveur. Tu es mon manipulateur de cœur, celui qui a le pouvoir de changer son rythme, celui qui a le pouvoir de le réanimer ou au contraire de l’arrêter….

Les moineaux te remercient de la saveur que tu mets dans leur cœur. Manipulateur de cœur, tes mains de chirurgien savent rendre la magie à la vie, tu sais réchauffer nos âmes endolories.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s