POEME A L ENCRE: souffle

Un souffle étrange,

une douce impression

nos émotions,

nos vies similaires

malgré la différence amère .

 

Noués par ce souffle,

étranges confidences

où nos paroles

se mêlent

et se racontent

belle sensation.

 

Apaisée par ta voix,

Même dans l’ombre.

Ton souffle au loin

Qui danse  en dissonances,

Références à l’absence

Nos vies pas faciles.

 

Serre moi encore

Un peu même loin.

Dans nos souffles

Qui se racontent le pire…

Nos impressions ,

nos émotions .

 

Je regrette

De ne pouvoir L’oublier,

Je te l’ai raconté…

Nos solitudes…

Tes certitudes…

Nous sommes blessés

Par la perte de l’être aimé.

 

Nos souffles étranges

Qui respirent meurtris

Dans nos nuits blanches.

On  se racontent nos vies

tes bières et mes prières,

ou l’inverse…

 

Nos airs tristes

dans nos souffles

mêler nos espoirs

même dans le noir

nos confidences ,

nos confiances .

 

Beau souffle d’amitié

La distance ne peut rien annuler

Etre juste là, dans un souffle

Juste pour toi, écrire

Dans un souffle, la page s’est tournée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s