POEMES ENSABLES: 7# Gabian

 au lever du soleil, le fameux gabian

Crie sur mon toit, tout son désarroi 

Il entame sa parade pour trouver sa belle!

Puis s’envole au ciel vers le soleil radian

 

ce célèbre marin est bluffant,

Il se voit, tout en émoi,

De mars en juin, le gabian dérange…

Ce  roublard au large s’entend !

 

Sa grande gouaille intimide !

Ce rapace des mers, vorace

A mauvaise réputation

C’est un voleur, opportuniste…

 

Il ne pêche pas il récupère,

Le midi sur les galets, sur les plages

 Il fait une pause après avoir mangé

Il observe posé sur un rocher …

 

Dans les filets des autres,

Il engloutit tous les restes

De  pizza de pique-nique ou de pêche

Un vrai nettoyeur des plages …

 

Les vieux racontent tant d’histoire

D’attaque en mer et sur terre

 de vol de pêche, d’œil crevé,

mais ce paresseux fait des envieux.

 

Les pêcheurs d’ici, Ils s’en méfient,

Le gabian est roublard et insolent

Un faignant et mécréant…

Mais il est en couple pour la vie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s