POEMES ENSABLES: 9# L’insolation de « l’ensuqué »

A trop jouer les kékés

Il trône sur la plage

Avec sa chevelure

Et son teint halé.

 

A oublier le chapeau,

Il plonge dans les vagues

Les cheveux mouillés,

Il se croit protégé.

 

Mais le soleil d’ici

Il ne pardonne pas l’oubli!

Il nous charme

Sous le chant des cigales…

 

A trop jouer les kékés

Il deviendra l’ensuqué!

Celui que le soleil a frappé

Brulant son teint halé…

 

Mais la mémé

Recevra l’ensuqué

Pour lui ôter

L’insolation de l’été.

 

Dans un rire de mémé,

Elle lui répètera tout l’été

« Té ! le voilà l’ensuqué

Il est là celui qui craint pas le soleil! »

Publicités

Une réflexion sur “POEMES ENSABLES: 9# L’insolation de « l’ensuqué »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s