POESIE DE NUIT: 9# DECALAGES

Ma nuit est là

Tu es à peine éveillé

La distance nous décale

Tes jours sont mes nuits.

 

C’est comme çà

Je peux à peine y penser

La souffrance nous espace

Chaque jour tu cries

Chaque jour j’oublie.

 

Nos nuits sont là

Loin l’une de l’autre

Quand le doute

Te retiens de pleurer.

Je ne veux y penser.

 

Tu habites là-bas

Ici c’est mon royaume

Loin Sans route

Juste un nuage pour rêver,

Juste pour oublier.

 

 

 

Les décalages

De jour comme de nuit

Je cherche les mots

Pour t’écrire ma fuite

Dans un sursaut.

 

La nuit je me rappelle

Que je suis partie

Laissant ta peau

Froide et Solitaire

Sans un mot.

 

Décalage horaire,

Coupé de la nuit .

plus d’abonné au numéro .

Tes jours brisés

Restent sans tonalité

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s