Quand:3# urgences

Quand tu apprends qu’une salle d’urgence est une salle de patience où tu ris au bout de quatre heures avec des parfaits inconnus, tordus de douleurs de 16h00 à 23h00. C’est le bal des éclopés devant la téléréalité censée nous calmer. Une petite affiche nous demande si on s’ennuie… comment dire…

Au bout de quelques heures de souffrance commune on partage les chargeurs, les fous rires même avec une côte fêlée, les anecdotes, la petite monnaie, quelques frites, les regards compatissants, les aïe et la solidarité. Ceux qui te passent devant sont opérés…donc finalement il vaut mieux attendre, chacun son urgence…

Toutes les catégories sociales, des jeunes des vieux, des entre deux, des chanels et des claquettes/chaussettes, tous les accidents, des mamans avec leur enfant, des vieux sans dents, tous nous devenons philosophes sur le sens de la douleur au bout de trois heures en urgence.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s