Canal city: 3#clapotis de nuit

On s’introduit au détour d’un virage dans une allée plus lumineuse, plus merveilleuse, celle qui va porter nos rêves. 

Nous arrêtons notre péniche sous cette allée dorée, apaisée, oubliant un court instant le danger imminent qui  guette ces arbres majestueux. La lumière est si belle, le bruissement des feuilles, le clapotis de l’eau. Il y a la flore si belle, mais aussi la faune. Les oiseaux, les canards, les cygnes,…

On se pose au bord du canal. Un petit coin sans voisin fera l’affaire. 

On amarre la corde autour du corps d’un arbre. Il nous protège, veille sur nous.

Première nuit sur l’eau, le silence et ses petits bruits nous entourent.

Les clapotis nous bercent. Un mystère nous entoure, les arbres semblent se pencher vers nous pour nous raconter leur histoire, leur souffrance, leur inquiétude,…

Nous n’avons encore rien vu. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s