Canal’city: 20# Depuis les toits

Au fil de l’eau, au fil des lectures, je note une citation qui correspond à toute balade sur le canal….

« On ne peut voir la lumière

sans l’ombre,

on ne peut percevoir le silence

sans le bruit

on ne peut atteindre la sagesse

sans la folie »

Carl Gustav Jung

 28 août 2014_8262

Tout est ne question de mise en perspective. A l’ombre des arbres on peut voir la lumière sur le canal qui éclaire notre passage et les feuillages… Réfugiée dans un coin plus isolé, comme dans un abri, j’écoute le silence qui tombe avec la nuit et la fermeture des écluses…

 

La sagesse qui se dégage de ces lieux après la folie de sa construction…

Les perspectives sont multiples, se sentir petit quand on se croyait si grand….Vue d’en haut il y a l’écluse, vue d’en bas il y a les murs, en dessous je me sens minuscule….

On ne peut bien voir le canal en restant sur ses abords. Alors on s’éloigne au dessus des toits, on prend la distance, plus haut encore pour pouvoir atteindre la lumière, le silence et la sagesse des lieux…plus haut encore pour mesure la folie des hommes à l’origine de ce corps sinueux entre les arbres…

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s