Vol au dessus de l’Inde: 3# Particules

Il y a ce nuage gris qui nous accueille, il nous prend à la gorge, nous pique les yeux…Quelle émotion…nous sommes arrivés.

Je gonfle mes poumons de pollution dans une grande aspiration. Les chiens sont bleus, nos âmes sont grises. J’ai hâte de voir à travers le gris toutes les couleurs de l’Inde.

Une armée grisonnante quitte le tarmak entre deux avions. Munie de gilets oranges et de gants plastiques ils n’ont pas de valises cabines, ni de ticket d’embarquement. Cette armée constituée d’hommes et de femmes, monte dans l’avion alors que nous en descendons. Ils vont ramasser la pollution des autres, nettoyer les empreintes du voyage, les pellicules d’existence, les emballages de vie éphémères.

Particules humaines qui grimpent silencieusement face aux autres si bruyants voyageurs qui immortalisent leur flux en souvenir…

« C’est drôle tous ces hommes en gris non ? »

….

Non… 

Je tourne de nouveau mon regard vers l’armée de nettoyage, comme si je voulais m’assurer qu’ils n’avaient rien entendu. L’un d’eux semble nous sourire derrière sa moustache. Il a un portable dans la main et prend en photo le gros touriste comique en chemise hawaïenne devant moi. Particules humaines qui se défient par images interposées.

Je ne peux m’empêcher de sourire et oublie mon agacement. Nous sommes gris dans nos chemises colorées. Je me répéte la question posée quelques instagram plus tôt

« c’est drôle non ? »

Oui j’avoue, j’ai souri…


2 réflexions sur “Vol au dessus de l’Inde: 3# Particules

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s