Vol au dessus de l’Inde: 4# Sourire de nuit

C’est l’heure des chiens hurlants. Ils ont dormi toute la journée en plein soleil dans le sable du chantier de l’immeuble à venir…Dans la poussière, le bruit et la chaleur ils se sont prélassés ….

Maintenant ils apprécient le silence, la nuit, la fraicheur sans bruit. Ils tolèrent le bruissement de cette valse des balais faite par les ombres de la nuit.

Ces ombres, vieilles femmes courbées s’activent pour balayer la poussière de la journée qui est retombée. Elles doivent ôter les détritus qui jonchent le sol, les feuilles mortes et les corps mous. Son costume gris foncé lui donne la couleur de la nuit. Un bout de sari coloré dépasse de sa vie et elle me sourit. Le blanc de son cœur éclaire la nuit et se reflète dans son regard. Elle ne m’envie pas, c’est sa vie. Sur son visage un bijou brille, de chaque côté des petits coquillages sont posés sur les ailes du nez. Dans les grandes fêtes une chaine dorée relie les oreilles et le nez. Dans les autres jours c’est un moyen de montrer qu’elle est soumise et que le mors de la femme est bien placé.

J’ai l’impression de passer au ralenti à côté d’elle, ses yeux m’accrochent.

Elle me sourit car je n’ai pas détourné le regard. Elle se sent moins seule le temps d’un frôlement bienveillant. Les chiens médusés arrêtent d’aboyer.

Le sourire de la nuit a dû les apaiser eux aussi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s