Vol au dessus de l’Inde: 23# un dimanche au temple

Toutes ces chaussures exposées, ce n’est pas un magasin d’occasion, c’est juste l’endroit où on les pose avant de rentrer dans le temple. Pieds nus, on enjambe la première marche du pied droit, puis on sent la douceur de la pierre patinée par tous ces pieds. On ne souille pas ces lieux sacrés avec les pieds chaussés, on ne peut que poser notre plante des pieds contre l’histoire sacrée du lieu. Bienheureux l’étranger de pouvoir pénétrer dans ses lieux colorés.

Des colonnes bleutées, des divinités repeintes de frais, des parures dorées, des peaux roses vifs, et tout une animalerie animée qui subjugue nos yeux d’étrangers. Au sol de magnifiques « mandala » nous laisse émus et pieds nus.

Les appareils photos et portables ne sont pas autorisés pour les étrangers, mes pinceaux oui. Sans chaussures, sans téléphones dans un lieu inconnu nous nous sentons déjà perdu, un peu mis à nu. Après avoir hésité entre les colonnes de droite ou de gauche nous suivons les saris des femmes qui viennent d’entrer. Nous arrivons dans un espace surélevé qui nous laisse voir une puja animée. Cachée à moitié par une colonne, je dessine un brahmane et son portable. Mes aquarelles sont scrutées avec intérêt et sourires.  Les puja s’enchaînent, les couleurs défilent, les sons résonnent. Peau contre pierre, sans mon portable, je m’imprègne de tous ces visages, de tous ses sons juste avec mes crayons.  

Tout est signe, tout est appartenance, identité révélée. Chaque trait au sol comme sur le front laisse à voir qui l’on est. Si j’ai choisi Shiva sur mon front je vais avoir trois petits traits blancs : III avec un point coloré au milieu. Tout est codifié, tout est coloré.

Les brahmanes guettent les fidèles. Certains sont déjà en transe, le balancement de leur corps est rythmé par les répétitions de mantra. Dans leur main droite, la musique sort d’un téléphone portable ( non autorisé ?).

Tout ce temple grouille de vie, de bruits et de murmures. D’autres brahmanes pliés sous le poids de grandes jarres, portent de l’eau sur leurs épaules. A chaque marche des éclaboussures laissent leurs traces de pas humides sur la pierre.

 Certains brahmanes font une pause sous le soleil coloré du temple, ils pianotent sur la charrette qui les porte ou sur leurs portables. Ils ne semblent pas nous voir.

Au loin un grand écran et ses hauts parleurs transmettent la cérémonie avec un chanteur accompagné de musiciens. Tradition et modernité font l’écho des chants entre les colonnes, nos  oreilles bourdonnent entre silence et cacophonie. Le rythme du thavil ( percussion) se mêle au frottement des cordes, des cloches et des chants lancinants  du nagasvaram (hautbois). Les plafonds nous font marcher le nez en l’air, l’air empli d’odeur de curry et d’encens. Tous nos sens sont en éveil.

Les escaliers montent vers le petit temple et nous permettent d’assister aux cérémonies entre des colonnes bleu azur.

Un brahmane dissimulé derrière une colonne ne semble pas nous voir….puis me prend discrètement en photo. Il a capturé mon image au milieu du temple, je n’ai pas osé sortir mon appareil photo, mais j’ai dessiné la sienne au bas des marches son portable à la main.

Nos sourires se croisent un court instant, avant que la procession pour Shiva avec les musiciens nous sépare dans le chaos de la foule rythmée et colorée.

 

 Pour se mettre dans l’ambiance musicale un petit lien à écouter en même temps que la lecture 😉

https://www.bing.com/videos/search?q=musique+traditionnelle+indienne%2c+inde+du+sud&&view=detail&mid=7D815A6F677D1759CF607D815A6F677D1759CF60&&FORM=VRDGAR


2 réflexions sur “Vol au dessus de l’Inde: 23# un dimanche au temple

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s