Rêve marocain: 6# Derrière les portes

Riad

Il y a des balcons, des salons…

Il y a des fleurs, des bonnes odeurs, des saveurs épicées, des femmes qui rient en préparant le tajine.

Quelques fois elles ouvrent la porte et jettent un seau d’eau parfumé à la rose, pour parfumer la rue, nettoyer les mauvaises odeurs.
maroc-20-2018209-e1534795957482.jpg

Il y a d’autres portes, portes dogons, portes berbères…que de mystères de voyageurs lointains qui sont venus poser leur art dans les souks avoisinant.

 Derrière pratiquement chaque porte, il y a les jardins secrets, des oiseaux et de l’eau.

Terrasse

Il y a des terrasses sur les toits, on peut voir la rue sans être vu. On peut parler ou chuchoter, mais pas se montrer.  Sur les toits de la médina, l’espace auparavant était, privé pour les femmes. Elles pouvaient communiquer d’un toit à un autre, elles pouvaient voir non seulement ce qui se passait dans la rue mais aussi ce qui se passait en bas de la maison. Voir sans être vues, une fois encore !

WP_20180807_08_13_51_Pro

Mais les toits de la médina changent et se parent de modernité et de mixité. Les paraboles en font un lieu d’homme, les parasols un monde réservé à l’apparence du corps et du bronzage des étrangers. Les terrasses sont aussi un atout pour la plupart des restaurants qui proposent souvent d’y prendre le repas en regardant les toits alentours.

 

 

 

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s