Rêve marocain: 7* La menthe et le thé

WP_20180807_09_17_04_Pro

Le thé rapide en sachet c’est pas ici, ce n’est pas le Maroc. Ici le thé c’est avant tout la convivialité et tout un art de préparation. Les ingrédients d’abord, chacun son thé, noir ou vert, sa marque, et puis la menthe fraiche, l’eau en bon dosage et le sucre. Attention le sucre n’a pas les mêmes dimensions qu’en France, il faut choisir les bons gros morceaux un peu vanillés qui donnent un goût inégalable au thé. Notre petit épicier avait évidemment la bonne dimension de sucre, le thé et la menthe fraiche.

Au niveau des accessoires n’oublions pas les verres et la théière.

 

La théière est essentielle. C’est même elle qui va déterminer les quantités, car chacun sa théière, et chacun connait la dose de sa théière. Certains mettront trois sucres, d’autres 3.5 ou 4.  Plus ou moins sucré le thé doit être préparé avec soin. C’est tout un rituel.

maroc 23 2018208On prépare les verres, on en met toujours un de plus qui sert à doser et un autre au cas où il arrive un invité imprévu. Tout un art de la convivialité.  On prépare la théière, on préfère les plus modernes avec les poignées qui ne chauffent pas et évitent de nous brûler.

Dans la technique du thé il faut aussi savoir le verser, bien haut pour qu’il mousse.

 

Au Burkina le premier thé était très mousseux et très condensé, le proverbe disait : « Le premier verre est fort comme l’amour, le second verre est amer comme la vie, et le troisième doux comme la mort. »


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s