Via Pondy # 15 le vacarme des rues

On quitte Pondy. Les routes sont un régal pour les yeux mais une épreuve pour les nerfs et les oreilles. Les klaxons annoncent le danger plus ou moins imminent, plus ou moins grands. Sur les bords des routes des hommes et des femmes s’affairent dans leur quotidien. 

La poussière envahit leur quotidien, le temps est indéfini, un cycle que les Dieux font tourner à l’infini dans un joyeux vacarme.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s