Les défis de l’entonnoir

La notion de défi peut faire peur, mais finalement elle est devenue comme une drogue que l’on attend chaque mois pour se mesurer à soi même. Etre capable d’écrire sur tout avec des contraintes auxquelles on n’aurait pas pensé.

Alors que la fin de l’aventure est annoncée sur le site de l’entonnoir je relis mes « défis », certains n’avaient pas été postés sur le blog alors j’en fais une compilation.

Sans oublier un grand merci à Jean François Marcotte qui a su innover en défi chaque mois.

Publicités